Vous êtes ici » Accueil » Injections de collagène : dangers et effets secondaires » Injections de collagène : quels effets secondaires ?
Injections de collagène : dangers et effets secondaires

Injections de collagène : quels effets secondaires ?

27 mai 2014

Non, ce n’est pas parce qu’il est naturellement présent dans notre corps que le collagène n’a pas d’effets secondaires. S’il assure la souplesse et la fermeté de notre peau, sa production se ralentit avec l’âge. Il est alors très tentant d’avoir recours aux injections de collagène pour lutter contre le vieillissement de la peau. Mais comme toute technique de chirurgie esthétique du visage, les injections de collagène peuvent avoir de nombreux effets secondaires, selon le type de produit utilisé, et selon qui pratique l’injection.

Qu’est-ce que le collagène ?

Injections de collagène

Le collagène est une protéine naturellement présente dans toutes les structures du corps. Le collagène compose les fibres blanches des tendons, des os et de la peau, entre autres. Le collagène constitue la majorité du derme, à hauteur de 85% lorsque l’on est jeune. Il assure la cohésion du tissu cutané, permettant sa souplesse et sa fermeté, ainsi qu’une bonne hydratation de la peau. Mais la production de collagène évolue avec l’âge et commence à diminuer dès l’âge de 25 ans. Le ralentissement de la production de collagène entraîne le vieillissement de la peau qui retient moins bien l’eau, perd de sa souplesse et se ride. Pour faire face à cette perte de production de collagène, de nombreuses femmes ont alors recours à des injections de collagène, mais est-ce bien sans danger ?

Comment limiter les dangers d’une injection de collagène ?

Les injections de collagène sont effectuées avec du collagène bovin ou du collagène humain. L’utilisation de collagène bovin nécessite certaines précautions et présente plus de risques d’effets secondaires importants. Les injections de collagène représentent un risque de réactions d’hypersensibilité de 3%, il faut donc prévoir 2 tests préalables sur la peau espacés de 2 à 4 semaines avant de procéder aux injections de collagène bovin. Par ailleurs, afin de limiter le danger, les injections de collagène doivent impérativement être pratiquées par un médecin expérimenté. Ce dernier doit avoir reçu une formation précise sur l’anatomie du patient ainsi que sur les caractéristiques et les effets secondaires potentiels du collagène.

Injections de collagène : quels effets secondaires ?

Effets secondaires injections de collagène

Une injection de collagène bovin peut donner lieu à une inflammation caractérisée par un gonflement localisé et accompagnée d’un érythème et d’une induration. Cette inflammation peut se produire jusqu’à trois ans après l’injection de collagène. Lorsque l’on sait qu’une injection de collagène ne produit son effet que durant 6 mois environ, est-ce bien utile de prendre un risque sur 3 ans ? Les réactions d’hypersensibilité au collagène bovin peuvent prendre la forme de granulomes ou plus rarement de kystes. Particulièrement gênants, les abcès peuvent survenir jusqu’à 22 mois après l’injection de collagène bovin au niveau de l’injection. Et même si cela est rare, il ne faut pas négliger le fait qu’une injection de collagène peut provoquer des bleus, une infection bactérienne, un choc anaphylactique ou encore réactiver un herpès. Par ailleurs, les injections de collagène humain ne sont pas non plus exemptes d’effets secondaires avec des bleus et des érythèmes localisés et quelques réactions granulomateuses.

Les plus gros dangers du collagène : l’addiction & l’abus

Injections de collagène les dangers

Il suffit de regarder les blogs "people" pour s’en convaincre : l’abus d’injections de collagène fait des ravages ! De nombreuses stars et autres anonymes se retrouvent défigurées par l’excès de collagène provoqué par l’addiction. Il semblerait même que les victimes ne s’en rendent pas compte au point de s’afficher sans complexe et de faire les choux gras de la presse féminine ou people. Qu’il s’agisse d’injection de toxine botulique, d’acide hyaluronique ou de collagène, les résultats manquent bien trop souvent de naturels et les "ratages" bien trop fréquents.

Pour conclure…

Même s’il semble assez logique de remplacer notre production naturelle de collagène par des injections de collagène, bovin ou humain, cela présente des risques et des effets secondaires non négligeables. Alors avant de passer à cette technique de chirurgie esthétique du visage, vous pourriez peut-être envisager d’autres méthodes pour rajeunir votre visage naturellement ?


Faire un commentaire

↑ Remonter