Vous êtes ici » Accueil » Les autres techniques de rajeunissement du visage » Frotox/cryothérapie antiride pour rajeunir le visage : la vérité sur les risques
Les autres techniques de rajeunissement du visage

Frotox/cryothérapie antiride pour rajeunir le visage : la vérité sur les risques

1er septembre 2016

Connaissez-vous le Frotox, cette nouvelle technique de rajeunissement du visage employant la cryothérapie antiride et pratiquée sous la forme d’injections de froid d’une molécule réfrigérante pressurisée ? Non ? En lisant ce qui suit, vous allez vite vous rendre compte que vous ne passez pas forcément à côté de la découverte de la décennie !

Le Frotox, cryothérapie antiride révolutionnaire ?

Frotox et cryothérapie antiride

Rajeunir le visage par une technique qui fige les effets du temps : le Frotox

Attention mesdames et messieurs, le Frotox (contraction du terme anglosaxon frozen (gelé) et de Botox) arrive en France et crée déjà l’événement ! Pour le meilleur ou pour le pire, nous le saurons très bientôt, même si les rédacteurs de ce blog n’accordent déjà que peu de crédit à ce soin antiride administré à partir du procédé de cryothérapie

C’est une société américaine qui a mis au point cette nouvelle technique censée procéder à un rajeunissement du visage. Elle consiste à exposer la peau du visage à un froid intense pour provoquer une réaction globale.

Plus précisément, l’injection d’une molécule réfrigérante pressurisée conduit à congeler les nerfs du visage, et par extension, les rides apparues à sa surface. Celles-ci sont mises « en totale hibernation », comme le vante l’argumentaire de vente. En résumé, les stigmates laissés par l’âge sur votre peau cessent de se développer !

Déroulement d’une séance de Frotox, cryothérapie antiride

Une fois marqué l’emplacement de la branche temporale du nerf facial de chaque côté du visage, le médecin injecte d’abord un produit anesthésiant puis enfonce trois petites aiguilles dans le derme.

Leur extrémité gelée reste en contact avec les fibres nerveuses pendant quelques secondes puis est retirée.

La cryothérapie antiride a le vent en poupe

Le Frotox est donc une technique antiride directement issue de la cryothérapie. Cette méthode qui consiste à exposer les tissus au froid est louée pour ses vertus positives, notamment dans le milieu du sport où elle permettrait de réduire les douleurs musculaires et de favoriser la récupération après l’effort.

Utilisée à des fins de rajeunissement du visage, la cryothérapie débarque en Europe comme traitement antiride, dont les résultats sont, paraît-il, indéniables. Point fort du Frotox : il conduit ainsi à une inaction des nerfs de la zone traitée et à des effets de lissage similaires à ceux du Botox, la fameuse toxine botulique à succès dont les ravages sont malgré tout bien réels.

Cette méthode de chirurgie esthétique douce est-elle pour autant moins risquée que le recours au Botox, comme la présentent ses défenseurs ?
Probablement pas, même si le Frotox évite d’avoir à passer par la case bistouri, ne modifie en rien la structure du derme (il ne paralyse pas les tissus comme le fait le Botox) et peut être administré à une cadence régulière.

Rajeunir le visage ? Peut-être mais seulement temporairement et pas de manière naturelle !

Pour autant, cette injection antiride n’a rien de naturel et peut d’ores et déjà être classée au rayon des produits de modification et de rajeunissement artificiels du visage. L’opération doit être réalisée en institut par un spécialiste, ne tentez surtout pas de la pratiquer par vous-même !

Il faut cependant bien garder à l’esprit que, tout comme les injections d’acide hyaluronique ou de collagène (interdit en France rappelons-le) et autres peelings, cette méthode de cryothérapie antiride demeure ultraviolente pour la peau.

Ses conséquences néfastes éventuelles ne sont pas encore cernées, de nombreux tests et autres évaluations quant à ses effets réels et ses risques et dangers potentiels pour l’homme restant en suspens… Son innocuité n’est donc pas certaine. Et les désagréments sont pluriels !

Froid intense et rajeunissement du visage

Les effets secondaires (et limités) du froid sur la peau

Après une séance de Frotox, de fortes douleurs persistent pendant plusieurs heures. Des œdèmes sont susceptibles d’apparaître sur le visage pendant dix jours.

Certes, contrairement à ceux du Botox qui ne surviennent qu’au bout de quelques jours, les effets du Frotox sont immédiats. Les traits sont lissés quasi instantanément… pour une durée cependant limitée à entre deux et quatre mois. Il faudra donc recommencer l’opération de manière régulière pour en conserver le bénéfice.

Peu efficace et cher

Même les thuriféraires les plus fervents de la cryothérapie antiride admettent son action plus ou moins limitée, notamment sur la ride du lion, tandis qu’elle ne traite pas du tout la patte d’oie et ne se montre que d’un faible intérêt en cas de vieillissement prononcé du front, des sourcils et des paupières.

Son caractère traumatisant prête également à débat, notamment autour de la possibilité de non-régénérescence totale du nerf facial.

Le Frotox a également un coût : comptez ainsi environ 400 €, soit autant que pour une injection de Botox.

La solution du gel cryogénique

Si le Frotox vous effraie quelque peu, et il y a de quoi, vous pouvez vous tourner vers la solution de cryothérapie ou cryogénie antiride sous forme de produits cosmétiques (qui n’ont rien à voir avec les biocosmétiques très recommandables !).

Ceux-ci se présentent sous forme de gels ou de crèmes à appliquer sur la peau. Nouveaux sur le marché, ils ont également vocation à figer les rides. Les résultats ne sont pas très probants, même si le froid est un vasoconstricteur qui agit sur la contraction et la réparation des tissus. Veillez quand même à sélectionner un produit exempt de perturbateurs endocriniens.

Vous l’aurez compris, le Frotox et les différentes méthodes de cryothérapie antiride nous paraissent peu efficaces et surtout dangereux. Leurs conséquences négatives sur la personne ne sont pas bien évaluées à long terme, ce qui pose quand même problème. Pour davantage de sécurité, il nous paraît donc plus opportun d’opter pour les techniques de lifting naturelles mises récemment au point en France, qui, elles, procurent de véritables effets tenseurs sur la durée, le tout sans aucun risque pour la santé ! Ou alors de vous mettre au sport, si, si !

Faire un commentaire

↑ Remonter