Vous êtes ici » Accueil » Les autres techniques de rajeunissement du visage » Peeling à l’acide glycolique, attention dangers ?
Les autres techniques de rajeunissement du visage

Peeling à l’acide glycolique, attention dangers ?

1er juillet 2014

Destiné à régénérer la peau par une desquamation forcée, le peeling à l’acide glycolique est une technique de rajeunissement du visage à haut risque qui comporte des effets secondaires et qui pourrait même accélérer le vieillissement du visage.

Dangers peeling acide glycolique

Le principe du peeling à l’acide glycolique

Le peeling à l’acide glycolique est un traitement de la peau utilisé pour le rajeunissement du visage. Il consiste à appliquer une solution chimique à base d’acide de fruit sur la peau pour entraîner une desquamation et un renouvellement de l’épiderme. Les effets d’un peeling à l’acide glycolique sont très variables en fonction de la concentration en acide glycolique, du temps d’application et de la préparation de la peau pour recevoir le soin à l’acide glycolique. Mais ce traitement n’est pas adapté à toutes les peaux. Il faut réserver un peeling à l’acide glycolique aux peaux très tolérantes en ayant bien conscience que plus le peeling est concentré en acide glycolique, plus la desquamation sera importante et plus le risque d’endommager la peau est grand !

Les effets secondaires de l’acide glycolique

La technique du peeling à l’acide glycolique est décrite comme produisant les mêmes effets qu’un coup de soleil sur l’ensemble du visage ! Ainsi, dès l’application de l’acide glycolique, la patiente ressent de forts picotements et des sensations de brûlures. Par la suite, une rougeur apparaît, accompagnée d’un gonflement du visage. Ces deux manifestations peuvent mettre des semaines à disparaître. Des croûtes et une desquamation sont les effets secondaires les plus fréquemment attendus après un peeling à l’acide glycolique. Vous ne risquez pas de sortir et encore moins de travailler avec le visage dans cet état ! Des patientes rapportent également un changement de la couleur de la peau du visage, généralement plus claire, à cause d’un peeling à l’acide glycolique.

Les risques du peeling à l'acide glycolique

Les dangers du peeling à l’acide glycolique

Bien-sûr, le plus grand danger d’un peeling à l’acide glycolique est celui de brûler la peau du visage ! Concentration en acide glycolique trop élevée, temps de pose trop long, peau sensible ou réactive, les risques de brûlures graves sont importants. Le peeling à l’acide glycolique entraîne également des risques d’infection ainsi que l’apparition de boutons de fièvre. L’acide glycolique peut déclencher des démangeaisons qui créent des lésions sur le visage et augmentent le risque d’infection. Le peeling à l’acide glycolique peut également entraîner une dépigmentation peu esthétique autour des zones sensibles telles que la bouche. L’exposition au soleil est bien-sûr à proscrire et vous devrez appliquer un écran total après un peeling à l’acide glycolique.

Il faut savoir…

Que le peeling à l’acide glycolique est un procédé décrié par certains chercheurs qui estiment que l’inflammation entraîne une destruction des fibres de soutien du visage qui accélère le vieillissement à long terme. Il vaut mieux envisager des techniques naturelles de rajeunissement du visage, ne croyez-vous pas ?


Faire un commentaire

↑ Remonter