Vous êtes ici » Accueil » Les autres techniques de rajeunissement du visage » Rajeunissement du visage : les injections de silicone et leurs risques
Les autres techniques de rajeunissement du visage

Rajeunissement du visage : les injections de silicone et leurs risques

26 août 2014

Parmi les différentes techniques de rajeunissement du visage, on trouve les injections de silicone. Comme pour les injections de collagène ou d’acide hyaluronique, les injections de silicone ne sont pas sans effets secondaires ni sans risques, y compris des années après les injections.

Injections de silicone pour rajeunir le visage

Que sont les injections de silicone ?

Les injections de silicone consistent à injecter des produits de comblement cutané à base de silicone afin d’obtenir un rajeunissement du visage. Le produit injecté, généralement sous forme de microgouttelettes, se disperse dans les tissus mais n’interagit pas avec eux. Ensuite, les microgouttelettes sont enrobées par du collagène et des fibres des tissus et restent sur le site des injections de silicone. Il s’agit d’une technique de rajeunissement du visage dite permanente.

Les effets secondaires des injections de silicone

Comme pour tout type d’injections pour le rajeunissement du visage, les effets secondaires sont nombreux. On peut remarquer sur le site de l’injection de silicone un gonflement, une inflammation, une plus grande sensibilité et même des douleurs au toucher. Parmi les effets secondaires des injections de silicone, peuvent également se produire un prurit, des rougeurs, des contusions, ou encore des œdèmes, des érythèmes et des ecchymoses. On rapporte également des cas d’hypersensibilité pouvant conduire à un choc anaphylactique à la suite d’injections de silicone.

Les risques des injections de silicone

Les principaux risques liés aux injections de silicone

Parmi les risques liés aux injections de silicone pour le rajeunissement du visage, une réaction inflammatoire peut entraîner la formation de granulomes, des amas de cellules inflammatoires, plusieurs mois après l’injection de silicone. Un risque fréquemment évoqué est celui de la migration de l’implant. En effet, étant donné que le silicone n’est pas assimilé par les tissus, et favorisé par une infection, une réaction granulomateuse ou une altération de l’élasticité de la peau, l’implant peut migrer, y compris plusieurs années après l’injection de silicone. Le silicone est réputé pour pouvoir migrer à une grande distance du site de l’implant. Autres risques liés aux injections de silicone, on dénombre également des hématomes et des nécroses locales causées par le geste de l’injection.

Comme

pour les injections de collagène ou les injections d’HA, les injections de silicone présentent des risques et des effets secondaires importants à court et à long terme. Heureusement, il existe des méthodes naturelles de rajeunissement du visage sans danger pour votre santé !


Faire un commentaire

↑ Remonter