Vous êtes ici » Accueil » Les effets secondaires de la toxine botulique ou botox » A seulement 28 ans, l’actrice américaine Mary...
Les effets secondaires de la toxine botulique ou botox

A seulement 28 ans, l’actrice américaine Mary...

20 novembre 2014

A seulement 28 ans, l’actrice américaine Mary Kate Olsen, notamment connue pour sa participation à la série télévisée « La fête à la maison » a visiblement eu recours dernièrement à la chirurgie esthétique. Malgré un âge loin d’être canonique, la jeune femme souhaitait probablement rajeunir son visage… Mary Kate Olsen est ainsi apparue méconnaissable et met une nouvelle fois en avant, malheureusement pour elle, les effets désastreux et les dommages causés par l’injection de Botox.

Une nouvelle illustration des dangers de la chirurgie esthétique

Dangers botox et chirurgie esthétique

Lifting raté ou effets secondaires du Botox ?

Les pommettes saillantes, le visage pincé et étiré vers l’avant et le regard légèrement plissé, Mary Kate Olsen semble avoir vieilli d’un seul coup. Mais qu’est-il donc arrivé au visage de l’actrice américaine ? Tout comme sa consœur Renée Zellweger, qui est apparue méconnaissable lors d’une sortie en public récemment après une injection de Botox ratée, c’est la mine fatiguée, les traits tirés et l’expression du visage transformée que l’une des deux jumelles Olsen a été photographiée cette semaine, lors de la cérémonie des World Of Children Awards 2014. A un point tel que la jeune femme donne l’impression de ne plus être la même !

Vieillir artificiellement au lieu de rajeunir naturellement

La lutte contre le vieillissement semble être devenue un sport national aux États-Unis et les stars américaines sont actuellement les leaders incontestés du championnat professionnel de la retouche artificielle. Le problème réside malheureusement dans le fait que les résultats escomptés s’avèrent très souvent bien éloignés de la réalité mise à nue par le bistouri… Alors que la notion de bien-être et une énergie positive sont des facteurs clés naturels permettant de rester jeune et dynamique, nombreuses sont celles et ceux qui s’exposent aux dommages causés par la chirurgie esthétique.

Mary Kate n’a pas retenu la leçon sur les dangers liés au Botox

A la maison, la fête est finie

Mondialement connue depuis sa participation à une série américaine diffusée entre 1987 et 1995, pour son rôle de l’adorable Michelle Tanner et alors qu’elle n’était encore que bébé - elle a commencé à partager les séances de tournage avec sa sœur Ashley dès l’âge de 9 mois - Mary Kate Olsen semble désormais bien loin du naturel et de la fraîcheur de ses débuts. Le résultat de l’opération subie par la comédienne, qui apparaît comme métamorphosée, est vraiment étrange. A tel point que son entourage, et plus particulièrement son fiancé, Olivier Sarkozy, risquent d’avoir l’impression de ne plus avoir à faire à la même personne qu’auparavant. En somme, cela risque dorénavant de ne plus forcément être la fête à la maison pour tout le monde !

Dommages de la chirurgie esthétique : pourtant, Mary Kate savait…

Alors qu’elle avait déjà subi par le passé plusieurs opérations de chirurgie plastique – il n’y a désormais plus d’âge pour commencer ! – dont une rhinoplastie et un premier recours au Botox, Mary Kate a remis le couvert en ayant probablement eu recours à une injection de toxine botulique dans les pommettes et dans les lèvres. L’actrice américaine n’en est donc pas à son coup d’essai mais ne semble pas avoir retenu pour autant la leçon sur les risques liés à l’injection de toxine botulique. Au grand dam de ses nombreux fans qui remplissent de commentaires désabusés les forums du Net depuis quelques jours.


Faire un commentaire

↑ Remonter