Vous êtes ici » Accueil » Les effets secondaires de la toxine botulique ou botox » Botox : effets secondaires et dangers des injections de toxine botulique
Les effets secondaires de la toxine botulique ou botox

Botox : effets secondaires et dangers des injections de toxine botulique

20 avril 2014

Biomolécule létale issue d’une maladie mortelle appelée "Botulisme", la toxine botulique est un dangereux poison qui, à faible dose, présente un pouvoir paralysant. Injectée dans les muscles du visage, la toxine botulique, dite "Botox", fige les muscles responsables des rides...

Botox : dangers ?

Si le résultat manque souvent de naturel et de subtilité, les injections de toxine botulique font de nombreux adeptes, "addicts" en puissance, qui ignorent sans doute à quel point les effets secondaires du Botox peuvent être dramatiques, comme en témoignent les nombreuses victimes qui osent s’exprimer sur les forums.

Injection de toxine botulique, technique à risques !

Injections de toxine botulique

Non sans danger, la toxine botulique est utilisée depuis de nombreuses années par plusieurs spécialités médicales. Outre les chirurgiens esthétiques (plastique et reconstructrice), les dermatologues, ophtalmologues et autres urologues sont également autorisés à pratiquer les injections de toxine botulique. Tout ce petit monde est sensé avoir reçu une formation spécifique avant de se lancer dans l’utilisation du Botox, cela va sans dire.

Les risques de "surbotoxation"

Dangers injections de toxine botulique

Les praticiens doivent en effet être capables de choisir les zones et les quantités à injecter avec une grande précision afin d’éviter la "surbotoxation". Réalisée au mauvais endroit et en mauvaise quantité, une injection de Botox peut vite vous laisser une bouche de canard ou un visage de poisson lune ! Résultat d’une paralysie des muscles releveurs de paupière, la "chute de paupière" ou "paupière tombante" compte également parmi les risques les plus importants. Quand bien même cet effet secondaire du Botox disparaît au bout de 6 mois, nul n’a envie d’être la risée de son entourage durant la moitié d’une année. Cependant l’excès de toxine botulique injectée n’est pas le plus important des dangers du Botox, car ses effets secondaires peuvent s’avérer dramatiques.

Les effets secondaires du Botox

Effets secondaires et dangers botox

A l’issue d’une injection de Botox, les effets secondaires les plus fréquents sont :

  • Rougeurs
  • Douleurs faciales
  • Hématomes
  • Œdèmes
  • Maux de tête
  • Nausées
  • Paresthésie
  • ...

Elles concernent environ un quart des personnes concernées. S’ils se font plus rares, certains effets secondaires de la toxine botulique devraient pourtant faire réfléchir les utilisateurs du poison "paralyseur" de rides. L’Agence européenne du médicament (EMEA) renforce régulièrement les précautions d’emploi et complète la liste des effets indésirables de la toxine botulique, qui ne cesse de s’allonger.
Botox effets secondaires

Le plus grand danger du Botox, c’est de se retrouver à plus ou moins long terme avec ce genre d’effets secondaires :

  • Affection de la peau et des tissus sous cutanés
  • Maladies gastro-intestinales
  • Problèmes oculaires
  • Infection du système nerveux (neurologique)
  • Faiblesse musculaire excessive
  • Pneumopathie d’inhalation

Faibles, modérés ou forts, de nombreux autres troubles sont régulièrement rapportés par les victimes des effets secondaires du Botox et leurs médecins traitants. S’ils n’ont pas encore été officiellement répertoriés, ils sont l’objet d’une grande attention de la part de l’EMEA : fièvres, malaises, arythmie cardiaque, convulsions, incontinences, pertes de mémoire, etc. Certains témoignages évoquent des conséquences gravissimes ayant conduit les victimes à la dépression ou à la perte de leur emploi. En Suisse, le Botox est même suspecté dans un cas de décès...

Au-delà des dangers du Botox : ses contre-indications

Botox dangers

Tout comme pour les injections d’acide hyaluronique, les injections de Botox sont interdites dans le cadre d’une grossesse, d’un allaitement ou encore de certaines maladies neuromusculaires. Il est formellement déconseillé de pratiquer des injections de toxine botulique sur la partie inférieure du visage. Au-delà d’un effet quasi nul sur l’affaissement du bas du visage, les risques d’effets secondaires au Botox tels que le défaut de langage ou les difficultés respiratoires seraient décuplés. Après une injection de toxine botulique, il est également déconseillé de porter un casque, d’aller au Hammam, ou encore de se masser le visage, ou tout autre action susceptible de déplacer le Botox injecté. En effet, le produit met quelques heures à agir.

Dangers toxine botulique

Vous l’aurez compris...

...une injection de Botox rajeunit le visage en un rien de temps... mais à quel prix ? Au détriment du naturel et de vos expressions lorsque cela n’est pas de votre santé... Avez-vous pensé aux alternatives naturelles pour rajeunir visiblement votre visage ?


Faire un commentaire

↑ Remonter