Vous êtes ici » Accueil » Les risques de la chirurgie esthétique » Blépharoplastie : les risques de la chirurgie esthétique des cernes
Les risques de la chirurgie esthétique

Blépharoplastie : les risques de la chirurgie esthétique des cernes

23 décembre 2015

Intervention esthétique actuellement très en vogue, la blépharoplastie n’est pas sans risque. Les effets secondaires de l’opération de chirurgie des cernes sont nombreux et bien réels, alors qu’il existe des solutions moins contraignantes et surtout beaucoup plus naturelles afin de lutter contre le vieillissement de la peau.

Blépharoplastie : l’opération des paupières connaît un succès grandissant

Si la liposuccion ou le lifting semblent être entrés dans les mœurs depuis longtemps, d’autres pratiques visant à l’amélioration artificielle de l’apparence ont fait leur apparition plus ou moins récemment. C’est le cas de la blépharoplastie, encore appelée chirurgie des cernes ou des paupières. Cette intervention connaît un succès croissant, parfois aux risques et périls de ceux qui prennent la décision d’y avoir recours.

La blépharoplastie est une opération des paupières inférieures et/ou supérieures. Elle consiste le plus souvent en une incision au creux de la paupière qui effectuée afin d’enlever un excès graisseux et de retendre la peau. L’objectif principal est de redonner un peu d’éclat à un regard que le patient juge fatigué.

Réalisée sous anesthésie locale, pendant une heure environ, elle peut être associée à un lifting frontal ou cervico-facial et demande alors un protocole d’intervention chirurgicale plus lourd qui nécessite parfois une anesthésie générale, avec le risque sanitaire qui en découle.

La chirurgie des cernes peut par ailleurs entraîner des conséquences fâcheuses ou d’autres effets secondaires malvenus.

Les risques et dangers de la chirurgie des cernes

Avant toute intervention, un bilan oculaire est d’abord impératif afin d’éliminer toute éventuelle contre-indication. Si vous envisagez la blépharoplastie comme recours ultime, et au vu les délais d’attente dans certains cabinets d’ophtalmologie, autant vous y prendre assez largement à l’avance !

Une intervention chirurgicale, blépharoplastie comprise, n’est jamais anodine et entraîne forcément un risque pour la santé du patient.

Les effets secondaires de la blépharoplastie

Les suites opératoires de l’intervention de chirurgie esthétique des cernes peuvent s’avérer douloureuses. Après une blépharoplastie, une gêne peut subsister pendant plusieurs jours quand la personne opérée ferme les yeux ; ceux-ci peuvent en outre devenir plus sensibles à la lumière, ou même larmoyer de manière continue.

Les ecchymoses peuvent perdurer pendant plus d’une dizaine de jours, au terme desquels les sutures seront retirées. Pendant six mois au moins, il faut faire très attention au soleil et se protéger de manière intensive, en utilisant crème solaire ou même par le port de verres protecteurs adaptés.

Même si votre chirurgien est considéré comme le roi du scalpel, il est fort peu probable que vous échappiez aux effets secondaires de la blépharoplastie, parmi lesquels :

  • un hématome important justifiant dans la plupart des cas son évacuation rapide ;
  • une impression de conjonctivite (œil sec) avec une petite irritation de la cornée ;
  • la dilatation des vaisseaux qui forment de petites lignes rouges apparentes sous la peau ;
  • l’apparition de microkystes qui peuvent rendre temporairement granuleuse la cicatrice ;
  • une éviction sociale d’au moins huit jours.

Perte de l’expression

Enfin le principal danger de la blépharoplastie réside dans le résultat de l’opération. Il est impossible d’exclure totalement la possibilité d’un lifting raté, avec les conséquences graves qui en découlent pour la victime. Les risques de la chirurgie des cernes ne doivent pas être négligés. L’expression du regard peut être totalement transformée après l’intervention, au point de ne plus se reconnaître soi-même dans un miroir… Mieux vaut donc prendre le temps d’une réflexion prolongée avant la prise de toute décision. D’autant que la notion de beauté reste subjective…

Lutter contre le vieillissement de la peau de façon naturelle

Alimentation raisonnée et hydratation de la peau

Avant d’envisager une intervention de chirurgie esthétique des cernes qui n’est donc pas sans risque, et qui vous coûtera au bas mot entre 1 000 € et 2 500 €, il existe des réflexes simples à adopter qui vous éviteront bien des tracas.

Une hygiène de vie saine et un régime alimentaire équilibré ont d’abord une influence sur notre santé, ainsi que sur la vitalité et la tonicité de la peau. Un peu d’exercice physique et une bonne hydratation concourent également à maintenir une certaine fraîcheur de l’organisme, avec des effets bénéfiques sur le visage, qui paraîtra plus reposé.

Rajeunir naturellement est encore possible par le massage, dont les techniques sophistiquées ont récemment fait leurs preuves. Un massage facial dispensé par les soins d’un spécialiste a des effets spectaculaires sur la peau. Celle-ci reste belle et naturelle sans aucun artifice ni recours à la chirurgie des cernes ou aux injections de Botox, d’acide hyaluronique, de collagène et autres peelings dévastateurs ou traitements au laser.

Les vertus d’HoliFitness face aux risques de la chirurgie esthétique des cernes

Nous vous en avons déjà parlé sur ce blog : l’approche holistique du massage dispensé par Chantal Lehmann est pour nous un bon exemple de ce qui se fait de mieux actuellement. Cette méthode vous protégera des dangers liés à la blépharoplastie.

À la pointe des méthodes de rajeunissement naturel du visage, le savoir-faire de la spécialiste basée à Paris et Boulogne-Billancourt est en tout point remarquable et les résultats probants. Rappelons que les effets de lifting naturel du modelage du visage HoliFitness sont scientifiquement prouvés. Et rien ne vous interdit de répéter d’ores et déjà par vous-même certains gestes récemment expliqués par Chantal Lehmann dans l’émission télévisée de Stéphane Bern !

Devant les risques potentiels représentés par la blépharoplastie et la chirurgie des cernes, n’hésitez pas à adopter un regard différent, et naturel, sur la possibilité de rajeunir sans avoir recours au bistouri. Cela vous évitera très probablement les dommages collatéraux provoqués par les dérives de la pratique !

Faire un commentaire

↑ Remonter