Vous êtes ici » Accueil » Les risques de la chirurgie esthétique » Chirurgie esthétique du visage : les effets secondaires liés à la pose des fils de suspension
Les risques de la chirurgie esthétique

Chirurgie esthétique du visage : les effets secondaires liés à la pose des fils de suspension

18 décembre 2014

Méthode chirurgicale considérée comme faiblement invasive, les fils de suspension sont censés traiter l’affaissement des tissus vieillissants du visage. Mais le problème réside dans le fait que les différents types de fils et les diverses techniques d’implantation utilisées donnent des résultats fort différents d’une personne à l’autre. Surtout, trop vite rapprochée du lifting naturel, cette chirurgie esthétique peut engendrer de graves effets secondaires et même de réelles complications.

Les fils de suspension, une chirurgie esthétique malgré tout invasive

Effets secondaires de la pose de fils de suspension

La technique dite de suspension, un filon en or

En dépit des éventuels effets secondaires, les apôtres de la chirurgie esthétique ne sont jamais à court d’idées pour inventer de nouveaux protocoles visant au rajeunissement artificiel du visage.

Apparue au début des années 90, le remaillage avec les fils d’or est la plus ancienne pratique utilisant le protocole de tension des tissus par les fils de suspension. Celui-ci consiste en une introduction d’un fil d’or pur de 24 carats à l’intérieur de la surface cutanée. Le principe est de provoquer une réponse du système immunitaire de l’organisme, entraînant ainsi une inflammation de la zone d’intervention qui est sensée combler les sillons des rides… Méthode vite délaissée au vu des résultats plus qu’aléatoires !

Le recours à la technique dite de traction, avec les fils produits par l’entreprise Aptos a alors pris le relais : elle consiste en l’insertion de fils crantés à l’intérieur de l’épiderme pour empêcher le relâchement cutané, provoquant un étirement à la surface de la peau.

Remaillage, traction puis suspension : la chirurgie esthétique se réinvente

Enfin est arrivé le règne des fils de suspension, qui agissent directement au niveau des tissus du visage en les remontant à une hauteur prédéfinie. Lors de l’intervention sous anesthésie locale, deux fils sont introduits dans les tissus sous la peau, formant un nœud qui permet de jouer sur la tension de la peau en resserrant les fils selon le lifting souhaité.

L’effet de cette intervention est cependant limité dans le temps et dure en général de un à deux ans. Les complications qui peuvent survenir en cas d’échec sont par ailleurs très graves. Outre de vives douleurs ressenties au niveau de la zone opérée, hématomes très difficiles à résorber, inexpressivité et autre asymétrie faciale ne sont pas rares.

Les effets secondaires de la chirurgie esthétique liés aux fils de suspension

Les suites opératoires de ce type d’intervention sont courtes mais peuvent dans certains cas perdurer jusqu’à deux mois. Au-delà de ce laps de temps, on peut parler de réelles complications et d’effets secondaires non maîtrisés, bien plus sérieux que ceux observés par exemple pour un acte de chirurgie esthétique du menton.

De graves complications en cas d’échec

Les douleurs persistantes concernent environ 4% des patients. Normales et fréquentes lors des suites opératoires, leur durée dans le temps pose problème.
Permanentes ou inconstantes, sourdes ou fulgurantes, spontanées ou provoquées par le contact, elles sont surtout situées dans la zone temporale.

Afin d’éliminer ces douleurs, des antalgiques et anti-inflammatoires lourds peuvent être prescrits. Il faut également souvent procéder à un décollement sous-cutané sous anesthésie locale pour les faire disparaître. Une seconde intervention peut encore s’avérer nécessaire en cas de résistance du symptôme douloureux : vous aurez donc droit à trois anesthésies locales pour le prix d’une, en plus d’un lifting raté ! Mieux vaut donc bien réfléchir avant de décider d’avoir recours à ce type de chirurgie esthétique du visage, dont les effets secondaires sont bien réels.

En cas de persistance des symptômes douloureux, il faut se résoudre à l’exérèse des fils, qui peuvent être remplacés dans le même temps opératoire, si vous êtes à nouveau prêt à prendre le risque de souffrir encore.

Les infections sur matériel implanté, bien qu’assez rares, sont le plus souvent consécutives à l’inclusion de cheveux dans le scalp, entrainés à l’occasion de la traction des fils lors de l’implantation.

L’extrusion spontanée d’un fil ou la visibilité d’un fil implanté est également régulièrement observée, notamment avec l’utilisation de fils Aptos, dont la raideur et l’extrémité pointue percent la peau ou le scalp, ou même la muqueuse buccale…

Les effets secondaires dévastateurs de la chirurgie esthétique du visage

Les complications d’ordre psychologique consécutives à la pose de fils de suspension sont parmi les plus importantes au regard de l’ensemble des actes de chirurgie esthétique du visage.

Certaines personnes peinent à s’habituer à leur nouvelle image, provoquant chez elles un sentiment de frustration face à leur visage qu’elles estiment déformé. La perturbation psychologique des patients n’est pas anodine et doit être prise en charge rapidement par un professionnel. Elle constitue somme toute une réaction naturelle, au regard d’une pratique qui elle, ne l’est pas du tout.

Les suites de ce lifting chirurgical sont donc fréquemment suivies d’une période de dépression réactionnelle. L’exérèse du fil est souvent la solution au problème, et il est important de la pratiquer sans délai.

Vantée pour ses vertus non invasives, l’implantation de fils tenseurs dans le visage n’est pas sans risque et illustre régulièrement les dérives et les effets secondaires de la chirurgie esthétique du visage. Alors qu’il existe des moyens simples de lutter naturellement contre le vieillissement et qui offrent d’excellents résultats.

Faire un commentaire

↑ Remonter