Vous êtes ici » Accueil » Les risques de la chirurgie esthétique » Face à un lifting raté et une injection de Botox superflue, Uma Thurman tente de sauver les (...)
Les risques de la chirurgie esthétique

Face à un lifting raté et une injection de Botox superflue, Uma Thurman tente de sauver les apparences…

25 février 2015

L’héroïne de Pulp Fiction et Kill Bill, Uma Thurman est récemment apparue comme métamorphosée lors de l’avant-première d’une nouvelle série dont elle tient les des principaux rôles. Lifting raté, injection de Botox à mauvais escient ? L’actrice américaine serait-elle une nouvelle victime de la chirurgie esthétique, décidément à la mode en ce moment du côté des studios d’Hollywood ? Tout porte à le croire, bien que son maquilleur et la star elle-même soient immédiatement montés au créneau pour démentir les faits.

Uma Thurman méconnaissable : un lifting raté ?

Dérives de la chirurgie esthétique

Re-Pulp Fiction

Depuis son apparition le 9 février dernier lors de l’avant-première de The Slap, une nouvelle mini-série dans laquelle elle tient un rôle majeur, l’actrice américaine Uma Thurman focalise sur elle l’attention de la planète people. En cause : une peau certes repulpée mais surtout un visage complètement modifié et méconnaissable.

C’est en effet les traits lissés et le teint diaphane que l’héroïne des films de Quentin Tarantino « Pulp Fiction » et « Kill Bill » est apparue lors de cette soirée promotionnelle.

À tel point que la sortie en public d’Uma Thurman sème le trouble chez les plus fervents admirateurs de la star, autant que dans le microcosme de la beauté. Tout comme Renée Zellweger il y a peu de temps, l’actrice de 44 ans aurait-elle abusé de la chirurgie esthétique, illustrant une nouvelle fois et malheureusement pour elle les dangers d’une telle pratique et les effets secondaires d’un lifting raté ?

Les signes d’un lifting raté

Dans le « Daily Mail », le journaliste Mark Norfolk a immédiatement mis en cause un acte de chirurgie mal maîtrisé pour expliquer la métamorphose du visage d’Uma Thurman, devenu inexpressif au possible. Parmi les principaux soupçons répertoriés par le chroniqueur, citons :

  • une modification de la forme du visage due à une blépharoplastie ;
  • des traits redessinés, probable conséquence d’un peeling prononcé ;
  • une injection de Botox dans les pommettes ;
  • un lifting raté ayant débouché sur un visage plus lisse et des yeux incroyablement tirés.

Si Mark Norfolk n’y va pas avec le dos de la cuillère, force est de constater que la native de Boston est apparue grandement changée. Mais pour expliquer cette métamorphose, l’actrice a nié avoir eu recours au bistouri, mettant en avant un maquillage ultra sophistiqué.

Une injection de Botox apparente

Overdose d’injection de Botox ?

Malgré les signes extérieurs d’une fort probable injection de Botox, Uma Thurman a immédiatement voulu couper court aux rumeurs qui l’envoyaient sur le banc déjà bien fournis des victimes de la chirurgie esthétique : « Je sais que j’ai l’air bizarre sur certaines photos. Je crois que personne n’a aimé mon maquillage. Je fais ça depuis des années et des années. Parfois les commentaires sont gentils, parfois ils sont méchants », a-t-elle réagi dans le Today Show de NBC.

Pour Uma Thurman, la transformation de son visage s’explique donc uniquement par le choix de son maquillage. Au vu de son front sans plis, de l’absence de rides sous les yeux et des pommettes donnant l’impression d’être comme tirées, il est permis d’en douter. Surtout lorsqu’on sait que la retouche artificielle est devenue une occupation majeure du côté d’Hollywood.

Le principal auteur de la transformation du visage de la star américaine serait donc un certain Troy Surratt, maquilleur professionnel qui travaille avec Uma Thurman depuis des années.

« Kill » Troy Surratt !

Devant le flot de critiques et le buzz phénoménal qui a suivi la sortie publique d’Uma Thurman, Troy Surratt s’est immédiatement justifié en se confiant au site américain Refinery 29 : « Nous avons décidé de tester quelque chose de nouveau. J’ai accentué ses sourcils et mis un rouge à lèvres pour un look à la française. J’ai utilisé le fard à paupières d’une certaine manière pour rehausser son regard. J’ai ensuite terminé avec une base beige clair, sans mettre de mascara. Uma se sentait belle ainsi. Je pensais que nous étions conscients du rôle du maquillage dans le monde de la mode et en particulier sur les célébrités qui l’utilisent comme un moyen d’expression créative. »

S’il paraît difficile de trancher la question - maquillage ou lifting raté ?-, l’un des deux protagonistes de cette histoire y perdra forcément en crédibilité. Soit la chouchoute de Tarantino, 45 ans en avril prochain se complait dans le mensonge et n’ose avouer son penchant pour les cures de jeunisme en vogue outre-Atlantique. Soit le dénommé Troy Surratt doit songer au plus vite à une éventuelle reconversion. Surtout s’il s’estimait en pleine possession de ses moyens en ce 9 février 2015 !

La chirurgie esthétique continue régulièrement de faire des ravages à Hollywood, où les injections de Botox semblent être considérées comme la solution ultime de lutte contre le vieillissement, lui-même par ailleurs considéré comme une tare irrémédiable… Uma Thurman en est probablement une nouvelle illustration et rajoute donc malheureusement pour elle son nom à la longue liste des actrices victimes de la chirurgie esthétique.

Faire un commentaire

↑ Remonter