Vous êtes ici » Accueil » Les risques de la chirurgie esthétique » Focus sur les risques et les dangers de la chirurgie esthétique à l’aube de l’année 2015
Les risques de la chirurgie esthétique

Focus sur les risques et les dangers de la chirurgie esthétique à l’aube de l’année 2015

18 février 2015

Année après année, les différentes formes de chirurgie esthétique, dont celle du visage séduisent de plus en plus de personnes, toutes catégories sociales confondues. C’est à l’échelle de la planète qu’il convient de mesurer aujourd’hui l’ampleur du phénomène englobant l’ensemble des pratiques relevant de la chirurgie esthétique, malgré les risques et les dangers que cette dernière représente.

Malgré les risques, la chirurgie esthétique se porte bien

Démocratisation d’une pratique thérapeutique

Les risques de la chirurgie esthétique

Si les premiers actes de chirurgie esthétique ont été pratiqués avant tout dans le cadre d’une reconstruction faciale, la pratique s’est depuis fortement élargie aux personnes souhaitant simplement modifier l’ovale de leur visage ou toute autre partie du corps.

La chirurgie réparatrice était jadis destinée aux personnes traumatisées psychologiquement du fait d’une anomalie physique grave, aux individus hautement complexés par un défaut physique ou encore aux mutilés de guerres et autres grands brûlés, mais cette époque est désormais révolue.

Au début des années 80, les stars hollywoodiennes et celles de la pop music ont contribué à lancé la mode du bistouri, ainsi qu’à démocratiser la pratique de la chirurgie esthétique au sein de la population, parfois jusqu’à l’excès : l’icône Mickael Jackson ou, plus près de nous, l’actrice Renée Zellweger en sont de bons exemples.

Malgré les risques et les dangers très vite mis en exergue par ces ratés de la retouche artificielle, les techniques n’ont cessé d’évoluer et de se perfectionner, attirant un nombre croissant de personnes prêtes à passer entre les mains de chirurgiens de plus en plus spécialisés.

Même si Hollywood a déjà payé un lourd tribut à la pratique, la machine est lancée et semble inarrêtable, malgré les risques et les dangers que la chirurgie esthétique fait peser sur ceux qui y ont recours. Le règne de la beauté à tout prix, du rajeunissement éternel du visage et de la retouche à tout va est arrivé.

Les chiffres de la chirurgie esthétique augmentent, le danger aussi !

C’est un fait : la pratique de la chirurgie esthétique explose malgré les risques. En 2014, le marché des interventions qualifiées « d’esthétique médicale » a en effet augmenté de 7,3%. Le secteur a brassé l’année dernière la somme rondelette de 5,3 milliards d’euros. En tête du peloton des pays dans lesquels elle est devenue une institution : la Chine, portée par la progression de l’ensemble des procédés artificiels visant au rajeunissement du visage et la vente d’autres produits de traitement des rides.

Le business de la beauté se porte bien. Le marché des produits utilisés lors des opérations de chirurgie sur l’ensemble du corps humain affiche pour l’année écoulée une progression de 7,3%, à 5,3 milliards d’euros. Les États-Unis représentent la moitié de ce marché, devant l’Asie et l’Europe.

Et ce n’est pas finis puisque cette croissance remarquable devrait se maintenir à un rythme de progression équivalent à 7% ou 8% par an jusqu’en 2019, selon une étude de l’International Master Course on Aging Skin (Imcas). Le désormais célèbre Botox et les autres substances chimiques employées par les chirurgiens n’ont pas fini de faire planer le risque de dérives majeures de la chirurgie esthétique sur les personnes qui se sont résolues à passer sur le billard.

Les dangers de la chirurgie esthétique ne font pas peur à tout le monde

Un phénomène qui touche aussi les hommes

La chirurgie esthétique est aujourd’hui rentrée dans les mœurs et l’on se résout à passer sous le scalpel à tout âge, malgré certains risques et certains dangers dont se font régulièrement l’écho la presse et les sites spécialisés.

Toutes les catégories sociales, à tout âge, femmes et hommes sont touchées par le phénomène. La population masculine représente même une clientèle en augmentation pour les entreprises de chirurgie esthétique. Parmi les opérations les plus plébiscitées par les hommes figurent :

  • la liposuccion ; c’est l’intervention de chirurgie esthétique la plus prisée de la gente masculine. Elle vise à éliminer les excès de graisse accumulés dans différentes parties du corps. C’est une pratique qui n’a évidemment rien de naturel, alors qu’une pratique sportive minimale régulière et un régime alimentaire adapté constituent une très bonne alternative à ce genre d’intervention ;
  • le lifting du visage, qui permet normalement de retendre tous les traits du visage et du cou. Dans ce cas encore, et afin d’éviter les dangers et les effets secondaires de la chirurgie esthétique, des solutions naturelles de lifting existent ;
  • la blépharoplastie, intervention qui consiste à ôter l’excès de peau et de graisse au niveau des paupières.

La chirurgie esthétique comporte des risques

En ce qui concerne la population féminine, c’est la chirurgie du traitement des rides qui recueille le plus de suffrages. Malgré les dangers qu’ils représentent, les produits d’injection tels que le la toxine botulique ou l’acide hyaluronique sont très demandés. L’objectif des personnes qui les réclament est toujours le même : rajeunir le visage coûte que coûte !

Au même titre que la rhinoplastie, les diverses injections dans les lèvres font également partie des opérations les plus courues. Dans ce cas encore, les risques, dangers et autres effets secondaires de ce type de chirurgie esthétique ne sont pas nuls.

Le principal risque de la chirurgie esthétique utilisant ces produits réside dans le fait de complications qui peuvent survenir chez n’importe qui. Se résoudre à une opération hasardeuse n’est pas sans danger, mais une fois l’acte réalisé, il est bien trop tard !

Les dérives ainsi observées atteignent l’intégrité physique des patients, qui peuvent montrer des réactions plus ou moins impressionnantes selon leur nature. Cela peut aller de la simple rougeur consécutive à une piqûre, à des infections très sérieuses, des boursouflures et autres réactions allergènes.

Malgré l’enthousiasme qu’elle suscite, la chirurgie esthétique peut avoir des revers inattendus et de fâcheuses conséquences. Il ne faut surtout pas mésestimer les risques et les dangers potentiels d’une opération visant au rajeunissement du visage.

Faire un commentaire

↑ Remonter