Vous êtes ici » Accueil » Les risques de la chirurgie esthétique » Une jeune Chinoise et une star de télé bosniaque font les frais des risques et dérives de la chirurgie (...)
Les risques de la chirurgie esthétique

Une jeune Chinoise et une star de télé bosniaque font les frais des risques et dérives de la chirurgie esthétique

15 mai 2015

La jeune Chinoise Lee Hee Danae et la présentatrice de télévision bosniaque Lejla Zvizdic partagent un point commun : elles illustrent parfaitement à elles deux les risques et dérives liés à la chirurgie esthétique du visage. Mais si la première semble inexplicablement se satisfaire de son apparence, la seconde a vu sa carrière à succès s’arrêter net.

Les dérives de la chirurgie esthétique, malgré les risques

Une jeune chinoise victime de la chirurgie esthétique

15 ans et déjà refaite…

Seulement âgée de 15 ans, Lee Hee Danae fait déjà les gros titres de la presse. La raison ? Malgré son jeune âge, cette lycéenne chinoise a déjà subi de nombreuses opérations de chirurgie esthétique, notamment au niveau du visage. À un point tel que la jeune fille paraît de plus en plus méconnaissable au fur et à mesure du temps qui passe.

Et cette dérive vers les bas-fonds de la chirurgie esthétique dans le but de transformer son apparence semble sans fin : rhinoplastie, réduction du menton, injections de Botox, rehaussement des pommettes et agrandissement des yeux… La très jeune femme a déjà testé une grande partie de l’arsenal des pratiques artificielles visant à rajeunir le visage ! Malgré les risques inhérents à la chirurgie esthétique, elle semble ravie, bien qu’elle ressemble davantage à une poupée de porcelaine qu’à une fille de son âge.

Prête à tout malgré les risques de la chirurgie esthétique

Lee Hee Danae fait actuellement un buzz monumental sur Internet. Plus de 300 000 internautes sont en effet abonnés à son profil Weibo, le Facebook chinois. Ils suivent en temps réel les transformations subies par cette jeune accro du bistouri, qui publie sur son compte les photos illustrant ses changements physiques et, malheureusement pour elle, l’étendue des dégâts. Même si l’intéressée ne semble pas en avoir conscience.

Une rupture sentimentale semble être à l’origine de ce comportement pathogène. Afin de reconquérir son petit ami, Lee Hee Danae aurait décidé de lui plaire différemment. Elle aurait ainsi pris goût à la chirurgie esthétique malgré les risques et les dérives de la pratique. Malgré son apparence effrayante, le nombre de ses « followers » continue à augmenter. Et c’est peut-être bien là sa motivation première.

Mauvaise évaluation des risques par une star de télé bosniaque

Une mauvaise évaluation des risques de la chirurgie esthétique

Lejla Zvizdic ou les dérives de la chirurgie esthétique

Une star de télévision défraye également en ce moment la chronique, illustrant malheureusement pour elle les dérives de la chirurgie esthétique. Avant de se résoudre au pire, Lejla Zvizdic, 35 ans et présentatrice d’un talkshow sur l’actualité, avait pourtant tout pour elle. Hélas, sa vie a basculé le jour où elle a décidé de pousser la porte d’une clinique privée de Sarajevo afin d’y subir une opération de chirurgie esthétique.

Cette star du petit écran qui menait une carrière sans accroc s’est en effet retrouvée défigurée du jour au lendemain. Chirurgien ayant procédé à l’opération, Farah Karabeg a vite rejeté toute responsabilité, stipulant que tout s’était très bien déroulé. Ce dernier a attribué le traumatisme subi par sa patiente à un traitement antiallergique inadapté et incompatible qui lui aurait été prescrit à la suite d’une piqûre d’abeille…

Les fans horrifiés et scandalisés

La réaction des fans de la célèbre présentatrice de télévision suffit à rendre compte de l’ampleur du drame vécu par la jeune femme. Ces derniers ont réagi avec horreur aux images publiées par les journaux et médias nationaux. « Oh mon Dieu ! Qu’est-ce qu’ils vous ont fait ? » et « Vous étiez déjà si belle ! » sont deux des phrases qui reviennent le plus fréquemment sur les médias sociaux, illustrant bien le scandale créé par l’affaire.

"Je voulais utiliser les avantages de la chirurgie esthétique pour être plus belle, mais cela se termine en cauchemar. Ma vie a été complètement ruinée en l’espace d’une journée. Mon visage est détruit", a pour sa part expliqué Lejla Zvizdic, visiblement inconsciente des risques potentiels et toujours bien présents de la chirurgie esthétique.

Cette dernière compte porter l’affaire devant les tribunaux et attaquer la clinique en justice… Ce qui ne lui rendra malheureusement pas son apparence d’antan, ni sa beauté et encore moins le succès auquel elle était destinée.


Faire un commentaire

↑ Remonter